Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

 

Nous ouvrons la toute nouvelle catégorie “Métier” pour vous parler de cet univers particulier de la bijouterie, de ses différents métiers, de ses codes, de ses contraintes mais aussi de ce fabuleux pouvoir de transformation de la matière.

Pour bien démarrer, une succincte description des différents (principaux) métiers sollicités dans la fabrication de bijoux s’impose.

 

Le Joaillier 

Il est au départ celui qui insère des pierres précieuses et fines dans les métaux précieux.

Comme l’indiquent les ouvrages des temps anciens, c’est à partir du XVè siècle que le joaillier se distingue de l’orfèvre qui n’utilise que l’or mais c’est assez discutable !

Une autre explication intéressante, fournie par un professionnel des diamants, m’explique que la joaillerie est l’art consistant à insérer des pierres dans des métaux précieux sans que le métal ne se voit !

Un fabuleux métier qui s’est peu à peu transformé, car aujourd’hui un joaillier est aussi un commerçant qui vend des bijoux.

 

Le Bijoutier 

Le bijoutier existe depuis la nuit des temps. Il est le fabricant d’ornements et de parures, là où l’orfèvre ne manipule que l’or, le joaillier les métaux précieux et les gemmes, le bijoutier peut aussi utiliser des matérieux moins précieux, tels que des plumes, du bois ou des coquillages.

Atelier de bijouterie

 

Ce n’est que vers le XVe siècle que le bijoutier, en réponse à l’engouement pour les gemmes et les métaux précieux, devient lui aussi joaillier.  Toutefois, une nette différence perdure, car là où on entend classiquement dans le terme de bijou (bijoutier) un objet de parure comportant des gemmes au sens large, un joyau (joaillier) sera plutôt monté avec des métaux et des gemmes exceptionnels.











Le Lapidaire 

Il est en principe le professionnel qui taille et polit les pierres précieuses et fines, les gemmes. Or, certains dictionnaires expliquent qu’ « il est le spécialiste de la taille et du travail du diamant ». Selon d’autres sources, c’est au début de la formation de lapidaire que l’on peut choisir pour le travail sur le diamant seul, ou s’orienter vers toutes les pierres…

 

Le matériel de chauffe pour préparer l’amalgame, Coopérative Diamantaire

 

Le Diamantaire 

Pour les uns, c’est celui qui s’occupe de la taille, de l’achat et la vente des diamants bruts ou façonnés ; Pour les autres, il est exclusivement le négociant qui achète les diamants aux producteurs pour les vendre aux détaillants !








Cette petite liste, vous l’avez compris, évoque les métiers en relation avec le porteur de bijou. Il existe moulte métiers autour de la fabrication du bijou. Ces métiers qui s’effectuent en coulisse, ceux qui fondent, qui calibrent, qui polissent, d’eux nous parlerons dans un prochain article.

 

Partager